Simulateur

Simulateur impôt revenu foncier locatif

Dans cet article, vous trouverez un simulateur qui vous permettra de déterminer quel régime d’imposition vous conviendrait le mieux pour optimiser la fiscalité de vos revenus fonciers. Pour aller plus loin, simulez votre projet d’investissement grâce à notre simulateur, qui répertorie 100% des investissements en France ainsi que les quelque 474 niches qui existent dans le pays. 🇫🇷
Voir le simulateur ➝

Il y a deux façons d’être imposés sur vos revenus fonciers, soit au micro foncier, soit au régime réel. L’objectif pour vous est de choisir le bon régime afin que vous soyez le moins imposé possible  !

Notre simulateur va vous permettre de faire le bon choix et de comparer l’impact fiscal entre les deux régimes.

Comment être éligible au régime du micro-foncier ?

Les loyers perçus, tout confondu, ne doit pas excéder 15 000 € bruts annuels.

L’investisseur, s’il respecte cette condition est automatiquement soumis au régime du micro-foncier. Par conséquent, s’il souhaite être au régime réel, il doit en faire la demande.

Attention,  l’investissement comme les MH ne sont pas éligibles au régime micro foncier (mais aucun intérêt d’opter pour ce régime avec les MH)

Comment être éligible au régime réel ?

En dessous de 15 000€ de revenus fonciers, il faut en faire la demande. Au delà de 15 000€, vous êtes de facto, au régime réel.

Comment ça fonctionne ? C’est très simple. C’est à vous de calculer votre revenu imposable en retirant vos dépenses liées à votre ou vos biens.

En clair, le revenu net foncier imposables se compose des loyers perçus –  les coûts associés.

En d’autres termes, vous pouvez déduire de vos revenus fonciers  :

  • les intérêts d’emprunt, les primes d’assurance et les frais de dossier
  • rénovation, l’extension, l’entretien ou l’amélioration d’un bien destiné à la location
  • Les charges afférentes aux biens

Quels sont les avantages de chaque régime (micro-foncier et régime réel) ?

Les avantages du micro-foncier sont les suivants :

  • Abattement de 30 % sur vos revenus bruts avant le calcul de l’impôt.

L’administration fiscale applique cet abattement de manière automatique, vous laissant imposé sur les 70 % restants.

Vous n’avez donc pas besoin d’appliquer vous-même cette réduction lors de votre déclaration.

  •  Une déclaration simplifié : il faut simplement noter vos revenus fonciers dans le (formulaire n°2042), à la rubrique 4 « revenus fonciers » (case 4BE).

Les avantages du régime réel foncier sont les suivants : 

  • Possibilité de déduire vos charges, travaux, intérêts d’emprunt de votre bien
  • Report du déficit foncier sur les prochaines année (si trop de charges par rapport aux loyers)
  • Fiscalité optimisée
Exemple d’un investissement en micro foncier

Monsieur Findgest est célibataire et perçoit 12 000€ de loyer brut sur un an et gagne 50 000€.

Il souhaite opter pour le régime micro foncier car il n’a pas envie de s’embêter dans la gestion de son bien.

Comment sera t-il imposé ?  L’Etat va appliquer un abattement de 30% sur les 12 000€. La base imposable sera donc de 12 000*0,7= 8400€ 

Vu que Mr Findgest gagne 50 000 euros/an, sa tranche marginale d’imposition sera de 30%, voir tableau.

De plus, les revenus fonciers sont imposés au PS (prélèvement sociaux) à 17,2%

L’impôt final sera donc de = 8400*0,30+0,172 = 3964€ d’impôt !

Exemple d’un investissement au régime réel

Prenons le même exemple afin que vous puissiez voir la différence d’impôt. Supposons qu’avec son bien, il paie 1000€ de taxe foncière, 2500 € de charges de copropriété, syndic… et 3000€ intérêt d’emprunt.

Grâce au régime réel, il va pouvoir déduire l’ensemble de ses charges des revenus fonciers qu’il a perçu.

Le calcul sera donc le suivant : 12 000 – 2500 – 1000 – 3000 = 5500€

Il sera donc imposé sur la base de 5500€ à 47,2% = 2596€ 

La différence est flagrante entre les deux régimes dans ce scénario : 2596€ d’impôt grâce au régime réel vs 3964€ d’impôt avec le régime simplifié du micro-foncier 🏆

que chosir entre revenu foncier ou micro foncier ?

Notre avis entre ces deux régimes 

Notre avis se porte sur le régime réel si vous venez d’acheter votre bien et que vous avez un prêt immobilier dessus, que vous avez des charges de copropriété à déduire ou autres. L’abattement de 30% ne suffit pas pour optimiser votre fiscalité si vous avez plusieurs postes de dépenses à déduire.

Le régime micro-foncier est intéressant quand vous avez un bien entièrement payé, sans crédit et avec peu de charges (petite copropriété, syndic bénévole…)

 

Nos guides pour optimiser votre avenir

Impôts

Optimisez vos impôts et préparez votre avenir financier avec nos guides détaillés sur la fiscalité.

Découvrez des stratégies pour minimiser vos impôts et maximiser votre patrimoine.

Retraite

Planifiez une retraite confortable grâce à nos guides complets.

Découvrez les meilleures stratégies pour épargner, investir et sécuriser votre avenir financier.

Investissements

Maximisez vos opportunités d’investissement avec nos guides experts.

Explorez des conseils pour diversifier votre portefeuille et atteindre vos objectifs financiers.

Chef d'entreprise

Elevez votre entreprise vers de nouveaux sommets avec nos guides dédiés aux chefs d’entreprise.
 

Gérez efficacement vos finances et développer des stratégies fiscales gagnantes !

Transmettre

Élevez votre patrimoine vers de nouveaux horizons !

Optimisez habilement la gestion de votre héritage financier et élaborez des stratégies successives gagnantes pour assurer la pérennité de votre patrimoine !