Logo du Groupe FindGest

🌟 Opportunité du moment : Investissement à formule à 5% par an, capital garanti

Investissement monument historique : Exemple et simulation

Simulez l’investissement dans les monuments historiques, réservé à ceux qui paient un certain montant d’impôts. C’est une bonne façon de réduire vos impôts chaque année, de planifier l’avenir et générer des revenus supplémentaires !

Simulation offerte & Instantanée

474 dispositifs fiscaux

75 investissements référencés

Simulateur

Réduction d'impôt avec les monuments historiques

Préservez le passé, investissez dans l'avenir !

Simulateur / Monument historique
%
La réduction d'impôt est limitée au montant maximum de votre impôt sur le revenu, et est soumise aux conditions du dispositif de defiscalisation des monuments historiques.

Allez plus loin avec notre simulateur !

Obtenez des recommandations d’investissement en cohérence avec votre situation et vos objectifs. 100% des investissements sont référencés !

Simulez l’investissement en MH (monuments historiques)

Découvrez notre simulateur qui va nous permettre de connaître votre montant d’impôt économisé en fonction de votre tranche marginale d’imposition. En effet, si votre tranche d’impôt est à 45%, chaque euros de travaux versés, c’est 45 centimes d’impôt économisé ! Ce dispositif est très puissant quand on paye + de 30 000€ d’impôt.

Investir à travers une SCPI monument historique

Si vous connaissez le système de SCPI classique, la SCPI monument historique est exactement la même chose :

SCPI schéma

 

En clair, au lieu d’acheter des bureaux, des commerces,  la SCPI va investir dans des biens classés monuments historiques, les acquérir, les rénover au sein de la SCPI.

En devenant propriétaire d’une part du portefeuille immobilier acquis, vous bénéficierez également d’une déduction d’impôt proportionnels à votre investissement.

Dispositif Monument Historique : quelle durée de détention ?

Le bien classé doit respecter une durée de détention de minimum 15 ans.

 

Exemple défiscalisation Monument Historique

Monsieur Findgest a estimé son impôt en 2024 et la note est salée : 85 000€ d’impôt

Il décide d’investir dans un bien classé monument historique à Vannes (Bretagne). Le bien est proposé de manière clé en main auprès d’un promoteur qui va réaliser 250 000€ de travaux pour un investissement global à 400 000€

Afin d’optimiser votre imposition de la meilleure des manières, je vous conseille la stratégie qui est la suivante :

En investissant via le MH, vous allez déduire 100% des travaux de votre revenu imposable.
Monsieur Findgest se trouve donc dans la tranche à 45% puisqu’il gagne 250 000€ net.

En clair, Monsieur Findgest peut déduire en 1 an, 250 000€ de travaux et payer 0€ mais est-ce que c’est la bonne solution ?

Non, comme vous pouvez le voir, on raisonne par tranche. Si vous gagnez plus, votre tranche d’imposition augmentera mécaniquement.

Il serait donc plus pertinent de déduire 77 000€/an à 45%, soit un impôt à 35 650€/an pendant presque 3 ans vs 85 000€ d’impôt si vous aviez tout déduit sur un an.

Faites vous accompagner et réaliser une simulation plus précise

Une maison peut-il être classé monument historique ?

Oui, c’est tout à fait possible. Vous pouvez réhabiliter une maison historique dans le centre ville d’une métropole

Comment trouver un appartement classé monument historique à vendre ?

Il existe des logiciels qui référencent l’ensemble des programmes immobiliers en France. Simulez votre investissement à travers notre simulateur !

Taxe foncière monument historique : simulation La taxe foncière n’est pas exonérée dans le cadre d’un bien classé monument historique. Le montant de la taxe va dépendre du lieu de situation du bien, de la parcelle cadastrale..

L'exclusivité n'est plus un privilège

Simulez, Investissez, Profitez

Logo Know By FindGest Trouvez votre agence en quelques secondes

Prochainement

Trouvez votre agence en quelques secondes !

Nouveaux articles
investir en girardin is

Investir en Girardin IS (Impôt sur les sociétés)

investir son épargne

Comment investir son épargne ?

Changement sur les congés de naissance

Changement sur les congés de naissance : impact