Logo du Groupe FindGest

La CARPIMKO : Comment optimiser votre retraite en tant que profession libérale ?

Picture of Maxime ROY
Maxime ROY
Dans cet article, nous parlerons de la Carpimko, son fonctionnement et comment préparer sa retraite par capitalisation :
Sommaire

Découvrez vos possibilités d’investissement

100% des investissements sont référencés !

Explication et fonctionnement de la CARPIMKO

La CARPIMKO, caisse de retraite dédiée aux auxiliaires médicaux libéraux, est cruciale pour assurer la sécurité financière de ces professionnels.

Les infirmiers, kinésithérapeutes, pédicures-podologues, orthophonistes et orthoptistes libéraux en France et dans les DOM-TOM doivent obligatoirement s’y affilier, y compris les remplaçants. Le processus d’affiliation est simplifié, mais il est essentiel de comprendre le calcul de la pension de retraite.

Cette dernière dépend du nombre de points acquis, les cotisations versées, et peut être modulée par des décotes ou des surcotes selon le nombre de trimestres cotisés.

1) Comment préparer sa retraite à travers la CARPIMKO ?

Comment affilié à la CARPIMKO ?

L’affiliation à la CARPIMKO est simple : il suffit de remplir un formulaire et de fournir les documents nécessaires tels que les photocopies de diplôme et du numéro d’enregistrement ADELI.

Quel est le calcul de la pension de retraite ?

La pension de retraite se base sur le nombre de points acquis multiplié par la valeur du point, avec l’application éventuelle de décotes ou surcotes.

Les points sont obtenus à partir des cotisations versées, réparties en deux tranches, et peuvent donner droit à une rente forfaitaire et proportionnelle aux revenus depuis 1996.

Comment fonctionne les tranches et cotisations ?

Les cotisations à la CARPIMKO se décomposent en deux tranches pour la retraite de base, avec une part proportionnelle variant selon les revenus. Pour la retraite complémentaire, une part forfaitaire permet d’acquérir des points, tandis qu’une part proportionnelle est basée sur les revenus de l’avant-dernière année.

Comment fonctionne l’ASV : Avantage Social Vieillesse

Les assurés conventionnés doivent également cotiser pour bénéficier de l’ASV, une retraite supplémentaire obligatoire. Cette cotisation comprend une part forfaitaire et une part proportionnelle, avec une valeur de point fixée annuellement.

Quel est l’âge de départ en retraite et réversion ?

L’âge légal de départ en retraite est fixé à 65 ans, mais il est possible de liquider ses droits à partir de 60 ans en cas d’invalidité ou d’incapacité.

La réversion, accordée à partir de 55 ans, est de 50 % de la pension supplémentaire versée ou qui aurait été attribuée à l’assuré.

CARPIMKO

2) Quel est le calcul de la pension de retraite avec la CARPIMKO ?

La CARPIMKO détermine le montant des pensions de retraite selon la méthode suivante :

  1. La pension est obtenue en multipliant le nombre de points acquis par la valeur du point, qui était de 19,32€ au 1er janvier 2015/2016. Les éventuelles décotes ou surcotes sont ensuite appliquées à ce montant.
  2. Vous pouvez calculer vos points acquis en fonction des cotisations que vous avez versées. Ces points sont proportionnels à ceux que vous auriez obtenus dans chaque tranche si vous aviez cotisé au maximum à la CARPIMKO.

Pour illustrer :

  • Pour la CARPIMKO TRANCHE 1 : Points T1 = Cotisations T1 de l’affilié * Points T1 max / Cotisation T1 max
  • Pour la CARPIMKO TRANCHE 2 : Points T2 = Cotisations T2 de l’affilié * Points T2 max / Cotisation T2 max

Depuis 1996, le régime CARPIMKO permet d’acquérir chaque année une rente forfaitaire et proportionnelle aux revenus. Cette rente forfaitaire correspondait à une cotisation de 912 € (en 2007), permettant d’acquérir 8 points de rente.

La cotisation proportionnelle était de 3 % des revenus soumis à cotisation, compris entre 25 246 € et 108 846 € (valeurs de 2007). Cette cotisation est ensuite divisée par le coût d’acquisition du point, fixé annuellement, pour calculer les points acquis.

En 2007, le coût d’acquisition du point et la valeur du point de rente étaient respectivement de 114 € et 17,28 €. Le nombre de points acquis annuellement était limité à 30.

Ainsi, une année de cotisation complémentaire au régime CARPIMKO donnait droit à une rente annuelle de retraite de 518,4 €.

Pour des informations plus détaillées sur le calcul des pensions de retraite et sur la CARPIMKO en général (cotisations, conseils pratiques, formulaires…), consultez le site officiel de la CARPIMKO.

3) Comment préparer sa retraite en tant que professionnel libéral ?

  1. Le premier pilier : l’investissement locatif à travers le crédit. En effet, dès le crédit remboursé, vous allez percevoir des loyers nets sans crédit, ce qui va vous assurer des revenus complémentaires.
  2. Le deuxième pilier : Votre épargne mensuelle et existante. Établir une stratégie d’investissement en plaçant votre épargne mensuelle va vous permettre de générer des intérêts et des revenus complémentaires. Simulez votre projet d’investissement afin de découvrir l’investissement qui vous correspond en tout point.
  3. Troisième pilier : l’impôt. Il existe 474 niches fiscales et vous pouvez optimiser votre fiscalité et votre impôt. Ce gain d’impôt généré va vous permettre de le réinvestir ailleurs, vous permettant ainsi de développer votre patrimoine.

Découvrez vos possibilités d’investissement

100% des investissements sont référencés !

Nouveaux articles
statut impatrié conditions éligibilité avantages

Régime imparités : exemple, éligibilité, exonération, avantages

Voir cet article
Renégocier PRA

Comment renégocier les pénalités de remboursement anticipé ?

Voir cet article
financement banque personne âgée

Financer son prêt immobilier en étant âgé

Voir cet article
Avez-vous aimé l'article ?
Avis / Contenu
Partagez notre expertise