Logo du Groupe FindGest

🌟 Opportunité du moment : Investissement à formule à 5% par an, capital garanti

Changement sur les congés de naissance : impact

Dans cet article, nous verrons ce qui changera avec le futur congé de naissance, le congé maternité, le congé paternité ou le congé parental.

Simulation offerte & Instantanée

474 dispositifs fiscaux

75 investissements référencés

Sommaire

Que pouvons-nous attendre du futur congé de naissance récemment annoncé, et quel impact aura-t-il sur les dispositifs actuels tels que le congé maternité, le congé paternité, ou le congé parental ?

🔍 Comme vous l’avez peut-être remarqué, l’annonce de ce nouveau congé de naissance, prévu pour ne pas être mis en place avant fin 2025, a suscité de nombreuses discussions.

À ce jour, aucun texte définitif n’a été arrêté, ce qui signifie que les propositions initiales dévoilées par un communiqué de presse pourraient encore évoluer dans les mois à venir (cf. communiqué de presse du 16 mai dernier par la ministre déléguée chargée de l’Enfance, de la Jeunesse et des Familles, Sarah El Haïry).

Impact sur les dispositifs existants

Il est important de noter que le projet en discussion ne vise pas à modifier le congé maternité ni le congé paternité, qui ont déjà bénéficié de réformes récentes.

L’objectif serait plutôt de revoir le cadre du congé parental d’éducation.

Objectifs du nouveau congé de naissance

L’idée derrière ce projet est de proposer un congé parental mieux indemnisé et de durée plus courte. Les principaux points proposés pour ce congé de naissance sont :


1️⃣ Il serait accessible aux deux parents, avec une durée équivalente de trois mois pour chacun ;
2️⃣ Une indemnisation à hauteur de 50% du salaire antérieur, avec un plafond de 1 900€ par mois.

Cette modification vise à rendre le congé de naissance plus attractif et plus facile à prendre pour les salariés, comparé au congé parental d’éducation actuel.

En effet, actuellement, un salarié en congé parental d’éducation peut recevoir une indemnisation de la CAF de seulement 448€, et ce, jusqu’au troisième anniversaire de l’enfant, voire plus selon les cas spécifiques.

💡 A noter : Le communiqué ne précise pas ce qu’il adviendra du congé parental d’éducation après la mise en place du nouveau congé de naissance, en particulier si les parents souhaitent prolonger la période à la maison avec leur enfant jusqu’à ses trois ans.

En conclusion

Bien que des changements soient envisagés, le congé parental, tel qu’il est actuellement réglementé, reste inchangé pour le moment.

Pour une visualisation claire des règles actuelles, vous pouvez consulter l’infographie ci-jointe.

Cette réforme potentielle cherche à moderniser et à optimiser le soutien aux parents travaillant, dans l’objectif de mieux équilibrer les responsabilités professionnelles et familiales.

Source : Cécile Derouin – Ancienne avocate.

L'exclusivité n'est plus un privilège

Simulez, Investissez, Profitez

Logo Know By FindGest Trouvez votre agence en quelques secondes

Prochainement

Trouvez votre agence en quelques secondes !

Nouveaux articles
Plus-values immobilières

Plus-values immobilières

Achat de titres à travers une société à l'IS

Achat de titres à travers une société à l’IS

donation déguisée

La donation déguisée