Logo du Groupe FindGest

Simulation PER : Comment calculer la déduction d’impôt ?

Picture of Maxime ROY
Maxime ROY
Dans cet article, vous pourrez réaliser une simulation de votre PER avant d’investir, un exemple concret et les pièges à éviter :
Sommaire

Simulez et investissez dans un PER en 2024 !

100% des investissements sont référencés !

La simulation de votre Plan épargne retraite (PER) va vous permettre de connaître le montant de votre déduction d’impôt. Cette déduction d’impôt va donc varier selon votre tranche marginale d’imposition. Si vous êtes imposé à la tranche (TMI) à 41%, chaque euros investi dans un PER va vous permettre d’économiser 41 centimes d’impôt.

Utilisez notre simulateur PER afin de connaître le bon montant à investir.

Votre tranche marginale d’imposition va donc être le point central quant à la nécessité d’investir dans un PER.

Si vous n’êtes pas imposé, il n’y aucun intérêt d’ouvrir un PER individuel ! Le PER est donc conseillé à des contribuables qui sont au moins imposé à la tranche marginale d’imposition à 30%.

Quels sont les éléments pris en compte lors de la simulation d’un PER pour calculer la déduction d’impôt ?

Il y trois éléments à prendre en compte pour calculer votre déduction d’impôt :

  1. Connaître votre tranche marginale d’imposition.
  2. Regarder votre plafond de cotisation PER, qui se trouve sur le dernier feuillet de votre avis d’imposition.
  3. Le passage d’une tranche d’imposition à une autre.

Pour connaître votre tranche marginale d’imposition, il vous suffit de regarder votre bulletin de salaire ou votre avis d’imposition.

Il est essentiel de simuler le montant du versement de votre PER afin de connaître à partir de quel montant vous allez passer d’une tranche d’impôt à une autre.

Cela va vous permettre d’optimiser vos versements et votre imposition.

calculer son PER

Exemple et simulation concrète d’un investissement en PER individuel

Monsieur Findgest est marié sans enfant et le foyer fiscal est à 100 000€.

Ce tableau précise votre tranche par part auquel vous êtes imposé :

  • Jusqu’à 11 294 € : Taux d’imposition de 0%
  • De 11 295 € à 28 797 € : Taux d’imposition de 11%
  • De 28 798 € à 82 341 € : Taux d’imposition de 30%
  • De 82 342 € à 177 106 € : Taux d’imposition de 41%


Dans le cas présent, ce couple marié est dans la tranche marginale d’imposition à 30% jusqu’à 164 682€.

En clair, si Monsieur et Madame Findgest verse 20 000€ sur un Plan épargne retraite (PER), au lieu d’être imposé sur la base de 100 000€, ils seront imposés sur la base de 80 000€.

Entre 80 000€ et 100 000€, ils sont imposé à 30%, le calcul pour connaître l’imposition économisé sera le suivant :

20 000*30%= 6000€ d’impôt économisé grâce à ce versement sur ce PER.

Où est investie l’épargne placée sur un PER ?

Maintenant que vous avez bénéficié de votre déduction d’impôt grâce au PER, posons-nous la question d’où placer votre épargne.

En investissant dans un plan épargne retraite, vous pourrez valoriser vos cotisations PER sur plusieurs grandes familles d’investissement.

Si vous avez fait le choix d’investir dans un PER, c’est que votre objectif principal est de capitaliser votre épargne et de percevoir une rente pour constituer votre retraite en complément de votre allocation retraite.

Vous avez donc un horizon à long terme sur cette épargne placée.

Grâce à cet horizon à long terme, l’objectif est de maximiser les intérêts que vous allez percevoir au sein de votre PER.

Pour cela, il vous est possible d’investir dans :

  • Entreprises cotées en bourse comme LVMH, Danone, Apple
  • Des entreprises non cotées en bourse
  • Des obligations d’entreprises (prêt d’entreprise)
  • Des SCPI (société civile de placement immobilier)
  • Le fonds en euros (un placement garanti par l’assureur ou la banque)
  • Les matières premières (or, blé…)
  • Les fonds à formule (produits structurés)

Vous l’aurez compris, la liste des investissements possibles est très large et il est essentiel de vous faire accompagner dans le choix d’investissement de votre portefeuille.

Les frais de gestion du PER peuvent varier considérablement suivant les modes de gestion (libre, piloté, sous mandat) et il est essentiel que votre conseiller soit transparent sur les investissements proposés et sur ce qui a justifié ses choix.

À noter également que les banques proposent majoritairement des produits financiers maison qui ne sont pas toujours les plus adaptés et les plus performants pour le client

Comment la situation familiale, telle que le statut matrimonial, peut-elle influencer la simulation de la déduction d’impôt pour un PER ?

Bien sûr, elle peut influencer votre tranche marginale d’imposition et le plafond de cotisation de votre PER.

Par exemple, si vous êtes mariés, vous avez la possibilité d’utiliser le plafond de cotisations de votre compagne/compagnon.

Autre exemple, si vous avez des enfants, vous allez mécaniquement diminuer votre taux de prélèvement à la source et il est possible qu’à la venue d’un nouveau-né, votre tranche marginale d’imposition change (passage d’un taux de 41% à 30%).

Les 4 étapes avant d’ouvrir un Plan épargne retraite (PER)

Les étapes à respecter avant de souscrire un PER sont les suivantes :

  1. Analyser sa situation personnelle, ses revenus et juger de l’utilité d’ouvrir un PER.
  2. Si c’est positif, déterminer le montant (versements mensuels, initial, versement en fin d’année…).
  3. Ensuite, il est nécessaire de se renseigner sur les choix financiers dans votre PER afin que cette épargne soit valorisée à sa juste valeur.
  4. Regarder les frais de gestion et les frais d’entrée. Les frais d’entrée ne posent pas de problème particulier si le contrat PER est bien géré. En revanche, les frais de gestion doivent être les plus bas possibles ! Ce sont ces frais-là qui vont diminuer considérablement la rentabilité sur le long terme de votre investissement.
  5. Se projeter sur un retrait fractionné en capital ou en rente au moment de la retraite. Dans la majorité des cas, le paiement en capital est la meilleure situation.

Nos conseils : des frais de gestion sur les unités de compte (UC) inférieurs à 1%, 0,6% sur les fonds euros. En ce qui concerne les frais liés aux fonds d’investissements, privilégier des ETF où les frais sont les moins élevés.

Nous vous recommandons les ETF suivants :

Amundi MSCI Robotics & AI ESG Screened avec une performance
iShares Nasdaq US Biotechnology UCITS
IShares Smart City Infrastructure UCITS 
Pictet-Security P EUR
ETF à thématique ( IA, biotech, smart city, sécurité)

Simulez et investissez dans un PER en 2024 !

100% des investissements sont référencés !

Nouveaux articles
statut impatrié conditions éligibilité avantages

Régime imparités : exemple, éligibilité, exonération, avantages

Voir cet article
Renégocier PRA

Comment renégocier les pénalités de remboursement anticipé ?

Voir cet article
financement banque personne âgée

Financer son prêt immobilier en étant âgé

Voir cet article
Avez-vous aimé l'article ?
Avis / Contenu
Partagez notre expertise