Logo du Groupe FindGest

🌟 Opportunité du moment : Investissement à formule à 5% par an, capital garanti

Comment ne pas payer d’impôt sur les dividendes ? 

Dans cet article, nous verrons comment ne pas payer d’impôt sur les dividendes 🔽

Simulation offerte & Instantanée

474 dispositifs fiscaux

75 investissements référencés

Sommaire

Les dividendes peuvent être une bonne source de revenus, surtout si vous pouvez minimiser votre charge fiscale.

Dans cet article, nous explorerons comment ne pas payer ou réduire les impôts sur les dividendes.

Il faut consulter un conseiller pour adapter ces techniques et conseils légaux à votre situation personnelle.

Comprendre les dividendes et la fiscalité.

Les dividendes sont généralement payés par une entreprise à ses actionnaires, en fonction des bénéfices réalisés. Dans plusieurs pays, les dividendes sont payables par le bénéficiaire.

En France, les dividendes sont soumis à un Prélèvement Forfaitaire Unique, appelé “Flat Tax” de 30%, qui comprend 12,8% d’impôt sur le revenu et 17,2% de prélèvements sociaux.

Les dividendes doivent être déclarés dans la déclaration de revenus annuelle, et l’impôt est prélevé à la source lors du versement des dividendes. Pour plus d’informations : vous pouvez consulter les explications impôt.gouv : https://www.impots.gouv.fr/international-professionnel/dispositifs-fiscaux-incitatifs

Les stratégies pour réduire l’impôt sur les Dividendes

  1. Les contribuables français ont l’option d’imposer leurs dividendes au barème progressif de l’impôt sur le revenu. Dans ce cas, ils bénéficient d’un abattement de 40% sur les dividendes, mais les prélèvements sociaux de 17,2% restent dus.
  2. Les investissements en dividendes réalisés via une assurance-vie peuvent être taxés. Toutefois, au-delà de 8 ans de détention, les gains obtenus peuvent être exonérés des 12,8%.
  3. Les investissements en dividendes réalisés via un plan d’épargne retraite peuvent être taxés. De même que l’assurance-vie, au-delà de 8 ans de détention, les gains obtenus peuvent être exonérés des 12,8%.
  4. Élaborer un montage de sociétés en régime mère-fille peut aider les sociétés mères à recevoir des dividendes de leurs filiales sans payer d’impôts. Cette stratégie demande de créer un groupe d’entreprises et est plus appropriée pour les investisseurs institutionnels ou les entrepreneurs.
  5. Donner des actions à des membres de votre famille dans des tranches d’imposition plus basses peut réduire l’impôt global dû sur les dividendes perçus.
  6. Les personnes qui ont une flexibilité géographique peuvent déménager dans un pays avec une fiscalité faible ou nulle sur les dividendes.
  7. Investir directement dans des actions de sociétés étrangères peut offrir des avantages fiscaux si les traités fiscaux entre la France et ces pays prévoient des taux de retenue à la source réduits.
  8. Réinvestir les dividendes pour acheter plus d’actions peut augmenter la valeur de votre portefeuille et retarder la taxation jusqu’à la vente.

La consultation professionnelle

Avant d’intégrer ces stratégies, il est conseillé de consulter un de nos conseillers.

L’objectif est de s’assurer que toutes les approches sont conformes aux lois et adaptées à votre situation financière personnelle.

Conclusion :

En résumé, choisir le bon support afin d’y loger vos investissements en dividendes, permet d’augmenter vos revenus. En prenant en compte votre situation fiscale personnelle, vous pouvez prendre des décisions efficaces qui vous aideront à optimiser vos dividendes tout en respectant la législation fiscale en vigueur.

L'exclusivité n'est plus un privilège

Simulez, Investissez, Profitez

Logo Know By FindGest Trouvez votre agence en quelques secondes

Prochainement

Trouvez votre agence en quelques secondes !

Nouveaux articles
investir en girardin is

Investir en Girardin IS (Impôt sur les sociétés)

investir son épargne

Comment investir son épargne ?

Changement sur les congés de naissance

Changement sur les congés de naissance : impact