Logo du Groupe FindGest

Comment placer son épargne en 2024 ?

Picture of Maxime ROY
Maxime ROY
Sommaire

Découvrez vos possibilités d’investissement

100% des investissements sont référencés !

Investir son épargne peut être une démarche financièrement judicieuse pour faire croître votre argent au fil du temps.

Cependant, avant de se lancer, il est essentiel de prendre en compte votre situation financière personnelle, vos objectifs, votre tolérance au risque ainsi que votre horizon de temps avant d’investir son épargne

Voici quelques étapes pour vous guider dans cette démarche :

  • Établissez vos objectifs financiers:

Avant de commencer à investir, déterminez vos objectifs financiers à court terme (moins d’un an), à moyen terme (1 à 5 ans) et à long terme (plus de 5 ans).

En effet, vous n’allez peut-être pas investir la totalité de votre épargne si vous avez un projet de résidence principale qui va mobiliser du capital.

  • Évaluez votre tolérance au risque  :

Comprenez votre niveau de tolérance au risque. Certaines personnes sont plus à l’aise avec des investissements plus risqués, tandis que d’autres préfèrent la sécurité.

Référez vous votre à l’échelle de risque AMF et réaliser votre profil investisseur pour connaître réellement  votre tolérance au risque 

  • Etablissez votre plan d’investissement :

Élaborez un plan financier qui inclut un budget, une épargne de précaution et une stratégie d’investissement court moyen et long terme !

Assurez vous de disposer d’une base financière solide avant d’investir.

  • Diversifiez vos investissements :

Évitez de mettre tous vos œufs dans le même panier.

Diversifiez vos investissements en répartissant votre argent dans différentes catégories d’actifs, comme les actions, les obligations, l’immobilier, les matières premières en ayant des investissements bloqués ou flexible.

La diversification peut réduire le risque global de votre portefeuille.

Investir votre épargne mensuelle

Investir votre épargne mensuelle consiste à placer ce que vous mettez de côté tous les mois sans impacter votre niveau de vie. L’idée est de trouver le bon investissement qui vous générera des loyers et des intérêts grâce à ce mécanisme

L’approche progressive, connue sous le nom de « moyenne à la hausse » (dollar-cost averaging), consiste à investir régulièrement des montants fixes, ce qui peut atténuer les effets de la volatilité du marché.

Enfin, si vous voulez déléguer , rapprochez vous d’un conseiller en gestion de patrimoine. Si vous êtes incertain ou peu expérimenté en matière d’investissement, envisagez de consulter un conseiller financier professionnel.

Ils peuvent vous aider à élaborer une stratégie d’investissement adaptée à vos besoins !

La pyramide de Maslow pour investir son ’épargne

investir son épargne

La pyramide de Maslow est une illustration célèbre de la hiérarchie des besoins humains.

De manière similaire, nous pouvons appliquer une hiérarchie aux actifs financiers dans le contexte de la gestion de patrimoine.

Imaginons un patrimoine avec une allocation équilibrée visant un rendement de 4 %. Il existe d’autres allocations patrimoniales possibles, mais un patrimoine excessivement défensif, avec une trop grande épargne de précaution et une insuffisance d’investissements en actions et en immobilier, peut entraîner un rendement moins élevé, limitant ainsi les revenus générés par ce patrimoine.

La résidence principale forme la base de cette pyramide, que ce soit par l’achat ou la location, car il s’agit avant tout d’un choix de vie.

Notre attention se concentre sur les niveaux supérieurs de la pyramide, c’est-à-dire sur l’argent que vous pouvez investir.

À la base de la pyramide, nous trouvons l’épargne de précaution, qui devrait être relativement modeste (équivalant à environ 3 mois de dépenses).

Ensuite, viennent les fonds en euros, peu rentables mais sécurisés, jouant un rôle essentiel en formant une réserve qui permet d’investir dans des actifs plus rentables tels que les actions et l’immobilier.

À mesure que l’on monte dans la pyramide, l’espérance de gains augmente, mais cela implique généralement un investissement à plus long terme. Il est donc crucial de prendre en compte votre horizon de placement lorsque vous investissez.

La pointe de la pyramide, qui englobe les placements exotiques ou atypiques, devrait représenter une part marginale de votre patrimoine. Ces investissements sont souvent liés au plaisir ou à la spéculation et peuvent être considérés comme des « douceurs » dispensables à consommer avec modération dans votre portefeuille financier !

Comment investir son épargne à court terme (1 à 3 ans garantie) ?

Le Livret A

C’est un compte d’épargne qui offre des avantages fiscaux. Il est soutenu par le gouvernement français. Le compte peut être ouvert par tout résident français et offre un taux d’intérêt garanti. Le rendement à ce jour est de 3% jusqu’en 2025, annonce Bruno Le Maire

Le livret de développement durable et solidaire (LDDS)

C’est un produit d’épargne réglementée, qui permet de contribuer au financement de la transition énergétique ainsi qu’à l’économie sociale et solidaire.

Le plafond du livret de développement durable et solidaire (LDDS) est fixé à 12 000 €, hors calcul des intérêts capitalisés.

Le taux d’intérêt du LDDS est fixé à 3 % depuis le 1er février 2023. Sa rémunération est maintenue jusqu’en janvier 2025.

Le Livret d’Épargne Populaire (LEP)

C’est un placement attractif offrant un taux d’intérêt de 6%. Il présente l’avantage d’être sans risque, avec une exonération d’impôt sur les intérêts générés. Le plafond de dépôt augmentera à 10 000 euros à partir du mois d’octobre. De plus, les fonds ne sont pas soumis à un blocage, offrant une grande flexibilité. Pour ouvrir un LEP en 2022, votre revenu fiscal de référence (basé sur l’avis d’imposition de 2022 portant sur les revenus de 2021) ne doit pas dépasser 21 393 euros pour une part de quotient familial.

Le fonds en euros

Logé dans un contrat d’assurance-vie, offre la garantie du capital, éliminant ainsi tout risque de perte. De plus, il génère des intérêts annuels, dont le rendement varie généralement de 2 à 4 % en fonction des années.

Ce rendement est net de frais de gestion, mais il est important de prendre en compte les frais d’entrée et la fiscalité en cas de rachat, car ils peuvent réduire votre rendement global.

Comment investir son épargne à court terme (non garantie) ?

Le crowdfunding immobilier : 8 à 12%/an

Il offre la possibilité de participer collectivement à des projets immobiliers à haut rendement. Ces projets englobent une grande variété d’initiatives, telles que la construction ou la rénovation de biens immobiliers en vue de leur revente, générant ainsi des plus-values significatives.

Cette forme de financement participatif immobilier présente un potentiel de rendement très attractif, généralement situé entre 8 % et 12 % avant impôt.

Les projets ont des durées variables, allant de 6 à 24 mois, et les revenus sont versés mensuellement, avec le capital restitué à la fin du projet. Toutefois, il est essentiel de noter que ce type d’investissement comporte un risque, pouvant entraîner une perte partielle ou totale du capital investi.

Le crowdlending : 4 à 10%/an

Il représente une variante du financement participatif où des particuliers ou des entreprises prêtent des fonds à des petites et moyennes entreprises (TPE/PME). Les rendements varient en fonction du niveau de risque du projet.

Ainsi, les projets à faible risque peuvent générer un rendement d’environ 3 ou 4 % avant imposition, tandis que les projets plus risqués ont le potentiel d’atteindre des rendements annuels de plus de 10 %.

Les obligations court terme fixe : 3 à 8%/an

Les obligations à taux fixe garantissent une rémunération préétablie, déterminée lors de leur émission, qui reste inchangée pendant toute leur durée de vie. Actuellement, il est courant de trouver des obligations offrant des rendements compris entre 3 % et 8 %, en fonction du type d’obligation et de sa maturité.

Findgest – Simulez, Investissez, Profitez !

Découvrez vos possibilités d’investissement

100% des investissements sont référencés !

Nouveaux articles
statut impatrié conditions éligibilité avantages

Régime imparités : exemple, éligibilité, exonération, avantages

Voir cet article
Renégocier PRA

Comment renégocier les pénalités de remboursement anticipé ?

Voir cet article
financement banque personne âgée

Financer son prêt immobilier en étant âgé

Voir cet article
Avez-vous aimé l'article ?
Avis / Contenu
Partagez notre expertise