Logo du Groupe FindGest

🌟 Opportunité du moment : Investissement à formule à 5% par an, capital garanti

Rachat de patientèle d’un médecin à travers la SEL : cas pratique

Simulation offerte & Instantanée

474 dispositifs fiscaux

75 investissements référencés

Sommaire

Ce cas pratique illustre comment un médecin libéral, initialement sous le statut BNC, a créé une société d’exercice libéral (SEL) pour racheter sa patientèle via un crédit.

Qui a la possibilité de réaliser ce montage ?

Ce montage peut être réalisé par tous les professions libérales comme les médecins, ophtalmologues, pharmaciens

Quel est le but de ce montage ?


En complément et pour optimiser la rémunération et les flux financiers de ce médecin, il sera nécessaire de créer une holding qui va détenir les titres financiers de la SEL.

Vous l’aurez compris, l’objectif de ce médecin est de : 

  • Optimiser les revenus professionnels
  • Sa fiscalité ainsi que les charges sociales du praticien.
  • Générer du cash issu de la vente de sa patientèle à sa société.
  • De développer son patrimoine personnel et professionnel afin de préparer la retraite.

Situation actuelle du médecin et les étapes du montage du rachat de patientèle

  • 50 ans 
  • Médecin Généraliste 
  • Chiffre d’affaires annuel : 450 000€
  • Exercice : En BNC (bénéfice non commerciaux) secteur 2
    Situation familiale : Marié en séparation de biens, avec deux enfants à charge
    Situation professionnelle de Madame : Fonctionnaire, salaire annuel de 50 000 €/an
  1. Première étape (création de la SEL et revente à soi même de la patientèle)

La SEL peut être créée soit : 

  • Avec apport personnel
  • Par acquisition/valorisation de la patientèle du praticien.  On parle souvent entre 70 et 80% du CA, soit 360 000€ 

Dans cette situation, l’objectif est de réaliser un crédit avec la société créée (SEL) pour acquérir la patientèle que vous possédez déjà en BNC (360 000€).

fLEhsJ6ACBwUHqx2 9UvJ17d3 90XxaDN tiFVz4wHwrtMpE9OS0HzBZ G1FWXRT4C2CuSlFlcGf2fmP16Ig0LlEoZGDC9sWQA8WOiHasH4VKewyPggLCpP5Csvv8asL1b5ossBs6 Hy2rmO5 aQVZI

Ce montage fiscal va vous permettre : 

  • De garder la propriété de votre patientèle tout en dégageant du cash (360 000€).

La vente de cette patientèle est finalement une vente à vous même. Le fruit de cette vente va directement aller sur votre compte courant personnel !

Attention: Le fruit de cette cession sera imposé à 30%. 

Le gain net pour le médecin sera de 252 000€ !

Les 252 000€ pourront être placé derrière dans : 

  • L’investissement immobilier pour se générer des revenus complémentaire
  • Investir dans des actions d’entreprise
  • Les matières premières

Le but ? 

  • Autofinancer le crédit contracté par la société (SEL)
  • Développer son patrimoine personnel

Les prêts de rachats de patientèle se font généralement entre 5 et 7 ans

(N’hésitez pas à nous contacter afin de trouver une banque partenaire)

Le taux moyen observé sur 2024 est de 3,6%. Votre mensualité serait donc estimée à 4 965€ par mois, sur 7 ans.

Nb : De surcroît, le crédit est souscrit en société, ce qui vous permet de déduire de vos impôts les intérêts d’emprunts du résultat d’exploitation, selon les situations. Il est conseillé de se rapprocher de notre expert-comptable.

Ces mensualités peuvent être remboursées à la fois par vos revenus d’activités ainsi que vos revenus provenant des placements réalisés.

Le taux moyen de placement observé est de 8,5% par an. Un placement de 252 000€ générant 1 785€ par mois, soit plus de 35% du prêt qui est remboursé tous les mois grâce aux revenus tirés de notre stratégie de placements.

  1. Deuxième étape : Comment optimiser sa rémunération (différence entre SEL et BNC)

Le médecin dans notre exemple souhaite se verser une rémunération de 100 000€.

Voici un tableau comparatif de la rémunération entre la SEL et le BNC :

BNCSEL
Chiffre d’affaires
Charges d’exploitation
450 000€
100 000€
450 000€
100 000€
Bénéfice 230 000€N/A
Cotisations sociales105 000€65 000€
(CARPIMKO et URSSAF)
Résultat N/A170 000€
Impôt sur le revenu90 000€35 000€
Impôt sur les sociétésN/A45 000€
DisponibilitéN/A140 000€
Revenu épouse50 000€50 000€
Impôt total195 000€145 000€
tableau comparatif entre BNC et SEL

Ce tableau compare les différents aspects financiers entre la structure d’exercice libéral (BNC) et la structure en société d’exercice libéral (SEL), en mettant en évidence les différences de bénéfices, de cotisations sociales, d’impôts sur le revenu et d’impôts sur les sociétés, ainsi que la disponibilité des revenus pour le professionnel et son conjoint.

En passant du statut BNC à SEL, vous optimisez considérablement votre imposition et choix de rémunération. Ce montage va vous permettre de réinvestir les gains générés dans des placements financiers et immobiliers grâce à la Holding. 

En ce qui concerne la ligne disponibilité, elle servira à compléter une éventuelle rémunération du dirigeant.


Si nous résumons les deux premières étapes, le médecin a généré 252 000€ de gain net qui va lui permettre de développer son patrimoine personnel, investir dans l’immobilier ou utiliser cette épargne en guise de rémunération pendant les prochaines années.

Enfin, le médecin a pu optimiser son imposition et sa rémunération à travers la création de la SEL, lui permettant ainsi d’économiser près de 50 000€ d’impôts ! 

  1. Et la troisième étape ? La création d’une holding financière appelée SPFPL
27dhFmpTiQWceyFWx09iHvw4XPiPa783djCdrA8YcLvcZOYRfaNPAkGU6w81nRs4b2213nT7Cjjz7NKqWGP5vVi3W 1TGM0t258ZmwKcAS d1MkjOKB5 iG 3RRvFbCkEKmwebZAbB5Z wFEgv9F gY

Pourquoi créer une holding SPFPL ? 

  1. Vous aurez une exonération des cotisations sociales quand vous allez ‘’ remonter’’ les dividendes vers votre holding
  2. La SPFPL va racheter les parts de la SEL (crédit ou cash). Vous allez donc générer du cash à la suite de cette nouvelle vente
  3. Une liberté d’investissement. Grâce à cette holding, vous allez avoir accès à une multitude d’investissements financiers et immobiliers afin de développer votre patrimoine.

C) 1) Montage de rachat des parts de la SEL par la SPFPL à crédit 

La SPFPL rachète les parts sociales de la SEL du Docteur pour la somme de 500 000 € en s’endettant auprès de la banque sur 7 ans.

Nb : il s’agit d’un second contracté. 

A la suite de cette vente, le médecin va percevoir sur son compte courant 500 000€ – 30% d’imposition, soit 350 000€

Au total, c’est près de 600 000€ qui vont ếtre débloqués sur le compte courant du médecin alors qu’il garde sa patientèle.

La mensualité du crédit sera remboursée par la remontée des dividendes de la SEL issue de l’activité du médecin sur 7 ans.

La mensualité de crédit contracté par la SEL sera remboursée par une partie de l’activité de la SEL et des loyers perçus à travers des investissements immobiliers et financiers liés au 600 000€

Si le médecin valorise les 600 000€ à hauteur de 5%/an (investissement prudent)

Il percevra des intérêts à hauteur de 30 000€/an, compensant ainsi une partie des différentes mensualités d’emprunt qu’il a contracté.

Bonus ✅ : Le remboursement de la mensualité d’emprunt du crédit 

  • Du compte courant personnel vers la société sera considérée comme un apport en compte courant d’associé. Par conséquent, si le médecin souhaite se verser une rémunération complémentaire, il ne paiera pas d’impôt sur le montant lié à cet apport en compte courant. Cela sera considéré comme un remboursement et donc exonéré. 

L'exclusivité n'est plus un privilège

Simulez, Investissez, Profitez

Logo Know By FindGest Trouvez votre agence en quelques secondes

Prochainement

Trouvez votre agence en quelques secondes !

En attendant, contactez-nous !

Nouveaux articles
investir en girardin is

Investir en Girardin IS (Impôt sur les sociétés)

investir son épargne

Comment investir son épargne ?

Changement sur les congés de naissance

Changement sur les congés de naissance : impact